BTNetwork – Une mise en commun des réseaux francophones

 A Hong-Kong depuis cinq ans, Philippe Bonnet a très vite succombé au dynamisme de l’ancienne colonie britannique. Après 20 années passées à travailler pour des centres commerciaux en Europe de l’Est et en France, il a participé au lancement d’un cabinet de conseil en développement qui a eu une réussite très rapide. Il décide de quitter ce cabinet et se tourne vers une activité qu’il considère plus “humaine”, le coaching pour les entrepreneurs.

Son travail : comment aider un directeur général à gérer plus efficacement son entreprise, l’aider à optimiser son temps, regarder avec attention le travail des équipes. “Voilà une mission qui me reconnecte à la fois à mes débuts professionnels et à un besoin réel des femmes et des hommes dans les affaires ici”, explique-t-il. Parallèlement, Philippe a créé un groupe (BTNetwork) permettant à un grand nombre d’entrepreneurs de se réunir et de partager leur réseau. Rencontre.

Propos recueillis par Catya Martin

Trait d’Union : Pourquoi avoir décidé de créer ce groupe d’entrepreneurs ?
Philippe Bonnet : BTNetwork – Business Talents Network – est le prolongement naturel de notre approche de coaching pour les patrons de PME. L’objectif est de mettre à disposition un outil éprouvé de renforcement et de démultiplication de réseau, efficace immédiatement, afin de leur permettre de développer leur affaire tout en restant dans un environnement décontracté. La base même de ce club est de pouvoir se recommander entre nous, pas seulement de se « connaitre » mais bien de partager pro-activement des contacts efficaces pour augmenter le cercle des partenaires et donc du nombre d’affaires accessibles. Cela correspondait à un réel besoin, bien au delà des ateliers et autres événements “network” qui existent, notamment grâce à nos partenaires comme la French Chamber.

Suite de l’Interview de Philippe Bonnet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *